AG 2013: Indignation et Résistance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

AG 2013: Indignation et Résistance

Message  Lion du Mippes le Dim 14 Juil - 3:52


Notre secrétaire général, Jean-Benoît Dzaba,
à l'occasion de notre assemblée générale extraordinaire du 23 juin 2013.
Le MIPPES est une force dynamique menée par des gens efficaces.

Afin d'illustrer les activités de notre mouvement, nous vous livrons l'exemple d'une semaine riche en rencontres et en réflexions, ponctuée par un week-end de travail à Paris:

Après être allés à la rencontre d'acteurs associatifs et d'amis engagés dans la préservation de l'environnement et le respect du Vivant, après s'être penchés sur les perspectives de développement liées à la notion d'agro-écologie prônée par Pierre Rabhi, les principaux dirigeants du MIPPES se sont réunis à Paris en assemblée générale extraordinaire, le samedi 23 juin 2013. Les débats ont été riches et quelques décisions liées au fonctionnement du MIPPES ont été prises. Pour des raisons de commodité, quelques modifications statutaires mineures ont donc été adoptées. Il a ainsi été décidé du déplacement du siège de l'association vers la région parisienne.
Le lendemain, notre groupe de réflexion est parti à la rencontre de la fédération UPADS-France-Europe qui a dénoncé les manœuvres en cours visant à la réélection en 2016 de Denis Sassou Nguesso qui est aux commandes du Congo-Brazza depuis 1968 (Avant de devenir dictateur en 1979 à la faveur d'un coup d'état, l'homme a cumulé les responsabilités de premier plan.).
Nos valeurs de Justice et de Dignité étant régulièrement heurtées  par cette oligarchie, nous réaffirmons notre opposition totale à ce régime qui a suffisamment prouvé son inefficacité pour le Peuple congolais que nous soutenons dans l'épreuve. En effet, cette gouvernance congolaise méprisante, répressive politiquement et complice voire organisatrice d'un désordre global, regroupe de nombreuses caractéristiques qui nous paraissent clairement être des freins au développement.

Nous considérons par conséquent qu'un choix difficile s'impose aux congolais:

se prendre en main, s'indigner et résister
ou bien
se taire, accepter l'inacceptable et collaborer.

Le système Sassou met au régime sec la population congolaise alors que les richesses, comme les opportunités de développement, ne manquent pourtant pas au Congo-Brazzaville...


En tout cas, pour nous, le Respect du Peuple n'est pas une option!
avatar
Lion du Mippes
Admin
Admin

Messages : 89
Date d'inscription : 26/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://mippes.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum