Mondialisation et dictature qui ne dit pas son nom

Aller en bas

Mondialisation et dictature qui ne dit pas son nom

Message  Serigne Diop le Ven 3 Juin - 3:04

avatar
Serigne Diop
Préfet
Préfet

Messages : 74
Date d'inscription : 20/05/2011
Localisation : Est-ce bien important?

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Ce témoignage soulève de très bonne question

Message  Benoit D le Mar 19 Juil - 14:20

Mr Mondialisation dénonce à juste titre les dérives du libéralisme économique transformé aujourd'hui en capitalisme financier.
Comment sortir de cette spirale infernale qui n'a qu'un seul but: faire de l'argent pour en faire encore plus? C'est à dire dégager de l'argent à nimporte quel prix. L'humanité au service de l'argent plutot que l'argent au service des Hommes. Pour stopper ce système, on évoque souvent deux types d'alternative: la décroissance et le développement durable. Ce dernier serait une forme d'aménagement du système actuel où l'humain reprendrai une place centrale. Est ce pôssible? Dans tous les cas des changements radicaux sont indispensables et celà apportera certaines contraintes; Il est impossible d'avoir un système qui soit à la fois ultraproductif, ultrarentable, ultrasécurisant, libertaire, humaniste, égalitaire, écologique. Des concessions doivent etre faites entre tous les acteurs de ce monde. Mais pour aboutir à un nouveau système, quelles options prendre? changementrapide ou sur le long termes? révolution ou réformes? résister de front à la mondialisation ou bien y introduire de nouveaux critères? Lutter contre les multinationnales ou les pousser à changer?...
Ces choix sont importants et je n'ai aucune certitudes sur les comportements à adopter, je retiendrai la citation du début de la vidéo: "s'adapter au monde ou l'adapter à nos exigences?"

salutations citoyoennes.
avatar
Benoit D
Modérateur
Modérateur

Messages : 19
Date d'inscription : 02/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://mippes.blogspot.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mondialisation et dictature qui ne dit pas son nom

Message  Lion du Mippes le Jeu 5 Jan - 11:54

Je crois qu'on aurait dû nommer le monopole de grands groupes multinationaux autrement que par le terme de mondialisation. Les ennemis de l'universalisme (composantes du grand capital et allergiques aux droits de l'homme) ont désormais une expression alliée qui leur permet de diviser les peuples pour mieux règner. Le mot mondialisation n'est pourtant pas négatif. Il a pris une mauvaise connotation à cause d'un abus de langage: les frontières sont toujours là et la solidarité/coopération n'est pas optimale alors qu'il pourrait exister une mondialisation positive.J'éxagère peut-être aux yeux de certains dans ma réflexion matinale, mais je crois qu'il faut des contre-pouvoirs au pouvoir excessif de certains grands groupes. Ma conclusion reste celle que j'ai toujours eue: comme l'a écrit Condorcet, "un peuple ignorant est un peuple esclave", et j'arrive parfaitement à suivre l'esprit de Lacordaire quand il disait: "entre le fort et le faible, c'est la liberté qui asservit et la loi qui libère". Tout est dit en 2 maximes.
avatar
Lion du Mippes
Admin
Admin

Messages : 89
Date d'inscription : 26/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://mippes.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mondialisation et dictature qui ne dit pas son nom

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum