Communiqué du MIPPES: de l'importance du respect

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Communiqué du MIPPES: de l'importance du respect

Message  Lion du Mippes le Ven 2 Sep - 12:51

Nous pouvons bien sûr relire la définition du respect sur Wikipedia ou dans une autre encyclopédie.
Le respect devrait être fondamental à tous les niveaux.

Bien sûr, il est important de respecter la loi (lorsque celle-ci n'appelle pas au crime).

Bien sûr, il est important de respecter les autres car c'est la base de toute vie en société: c'est bien connu, "la liberté de chacun s'arrête là où commence celle de l'autre". De mes études de droit, je me rappelle d'une phrase de Lacordaire qui voulait dire ceci: "entre le fort et le faible, c'est la liberté qui asservit et la loi qui libère".

Ce qui doit aussi retenir notre attention, c'est le respect de la parole de l'autre et de ses opinions, fussent-elles détestables à nos yeux. "Je ne partage pas vos idées mais je me battrai jusqu'à la mort pour que vous puissiez les exprimer" (traduction d'une citation faussement attribuée à Voltaire par Evelyn Beatrice Hall).

En effet, les non-dits, les malentendus, le mépris et les silences peuvent conduire aux pires drames. En démocratie, le peuple doit pouvoir discuter, s'emparer de la chose publique et pourrait même, dans une certaine mesure, s'autogérer si notre éducation nous le permettait (d'où la nécessité d'investir intelligemment et d'innover dans le domaine éducatif).

Aujourd'hui, nous pouvons être mal inspirés et penser telle chose. Nous devrions pouvoir nous exprimer librement sans être stigmatisés. Demain, nous pouvons penser autrement et regretter notre position antérieure. Nous pouvons aussi maintenir nos propos. Nous devrions pouvoir faire part de notre cheminement sans être pointés du doigt et marqués au fer rouge pour ce que nous avons pensé. Nous agissons différemment selon nos expériences et notre degré de sagesse (qui est très subjectif...). Hors contexte, il est très difficile de comprendre l'évolution de quelqu'un et la cohérence d'une construction intellectuelle complexe. Contentons-nous donc de nous respecter et de dialoguer car: "si je diffère de toi, loin de te lèser, je t'augmente" (Saint Exupéry) .

Précisons en outre l'évidence: penser n'est pas insulter. S'exprimer n'est pas agresser.

Les fondamentalistes (pas forcément religieux) qui tentent d'imposer leurs points de vue par la force ont une bien courte vue, car pour installer une valeur durablement, il faut susciter et maintenir l'adhésion. Imposer ses vues par la force est une marque de faiblesse aussi flagrante que de manipuler l'opinion d'autrui en pratiquant les voies détournées que sont le mensonge et la ruse. Si des gens influents et intelligents comme feu Son Excellence Maurice Delauney (considéré comme le bras droit de Jacques Foccart en Afrique centrale) pensent que la politique s'éloigne parfois de la morale, il est regrettable qu'ils oublient que nuire à autrui nuit d'abord à soit-même ou aux causes que l'on croit défendre.

Une amie sympathisante m'a fait une étonnante réflexion: elle affirmait que sans les religions, point de guerre. Je lui ai expliqué mon point de vue en démontant son raccourci un peu rapide voire caricatural ("et l'argent, et le pouvoir dans tout cela?" lui rétorqué-je...):

ce ne sont pas les religions qui créent les guerres, mais les hommes qui sont derrière et manipulent des textes anciens pour satisfaire leurs volontés ou des volontés supposées.

Est-il utile de mentionner que ces textes religieux répondaient à un contexte aujourd'hui disparu? Je n'entrerai pas dans les querelles d'interprétations car je ne suis pas spécialisé en théologie. On peut facilement se perdre dans tout cela. L'encre du savant est plus précieuse que le sang du martyr (proverbe arabe). Par ailleurs, pour les 3 religions abrahamiques, Dieu n'est pas là pour nous rendre malheureux. Apparemment, les hommes ne retiennent que ce qu'ils ont envie de retenir. Je n'aborderai pas non plus les principes de charité et d'honnêteté qui, comme le respect, sont souvent oubliés. Je préfère donc laisser de côté tous les principes d'un point de vue religieux très glissant. Ceux-ci sont trop transformés, manipulés dans tous les sens, politisés, etc.

Nous devons respecter les croyances de chacun sans être pris pour cibles si nous ne sommes pas sur la même longueur d'onde.

Les athées ne doivent pas non plus tenter d'éradiquer la religion: comme il existe des obscurantismes religieux, il existe un obscurantisme athée ainsi qu'une kyrielle de nombreux autres obscurantismes (politico-financiers par exemple).

Personne en particulier n'a le monopole de l'obscurantisme: tout le monde y entre un jour ou l'autre sans s'en rendre compte. Ce qui est à la foi rassurant et inquiétant, car rien n'est figé.

Par conséquent, en tant que Président-fondateur, je déclare que le MIPPES ne doit jamais s'engager dans la pratique si commune et si malsaine du double discours. Le MIPPES défend un humanisme pour tous.

Au-delà de la charité, nous souhaitons bâtir des ponts de solidarités sincères. Nous soutiendrons toujours une politique éducative ambitieuse car l'éducation est la base de tout.

Nous ne concevons pas non plus naviguer dans des eaux intermédiaires, entre le Bien et le Mal. Pour les uns, c'est une question de morale, pour les autres, c'est une question d'éthique. Sur ce, au delà de nos divergences personnelles parfois surprenantes, nous avons décidé de nous réunir pour faire vivre à notre manière le Progrès Social et Ecologique. Il semble vraisemblable qu'une société se change d'abord par le haut: c'est la raison pour laquelle nous faisons de petits bonds réguliers pour chuchotter ponctuellement à l'oreille des grands. Plein de petits pas font de grandes enjambées, n'est-ce pas? Nos intuitions serviront peut-être à ceux qui n'en ont plus...

Respectueusement.



David Bourguin.
Président-fondateur du MIPPES.
avatar
Lion du Mippes
Admin
Admin

Messages : 89
Date d'inscription : 26/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://mippes.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum