Suite à la conférence rémoise de la LICRA du 21 septembre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Suite à la conférence rémoise de la LICRA du 21 septembre

Message  Lion du Mippes le Lun 10 Oct - 11:24

En écho à la question posée par la conférence donnée autour de Monsieur Quillardet organisée par la Licra de Reims, “Quel avenir pour la laïcité?”, j'ai envie de répondre que tout dépend aussi de nous, citoyens engagés. Dans mon travail de militant pour la laïcité, je vais à la rencontre des gens et je leur parle de cette liberté fondamentale, dont ils méconnaissent presque toujours la réalité concrète. La laïcité est en effet un concept peu ou pas enseigné. Il est par conséquent mal compris. Si on ajoute à cela le fait qu'il est vidé de sa substance noble et utilisé par de sombres politiciens dont la malhonnêteté intellectuelle n'a d'égale que leur habilité dans le maniement de l'art de la rhétorique, le tableau est complet: la laïcité est devenue un objet flou. Quand “on” prend comme prétexte la laïcité pour exclure et diviser, comment ne pas s'étonner des tensions communautaires grandissantes? Au lieu d'éteindre les feux, “on” les attise et “on” assimile la laïcité à ce qu'elle n'est pas: un instrument de coercition à sens unique. Ma démarche auprès de ce que j'appelle la “France concrète” vise à déconstruire toutes les contre-vérités lancées dans le débat public. Ce n'est pas facile, mais j'explique à tous ceux qui veulent m'entendre (qu'on se rassure, je ne suis pas seul à le faire!), que la laïcité est une garantie, celle de pouvoir croire ou non librement, sans avoir à se justifier de quoi que ce soit. Face aux réactions dubitatives, je reformule mes propos en démontrant avec force d'exemples, que la laïcité est la base du vivre ensemble dans une démocratie digne de ce nom. Sans laïcité, c'est le choc assuré: celui des cultures et des identités, celui du monopole de la vérité. La laïcité, c'est avant tout le respect de l'autre et de ses différences. Finalement, la laïcité, c'est la Paix. Je pense donc que les quelques contraintes que nous impose ce principe universel vallent la peine de continuer à exister pour que nous demeurions égaux dans notre diversité. Pour cela, nous devons maintenir plus que jamais notre lutte contre les obscurantismes politiques ou religieux ainsi que toute forme de totalitarisme, quelles que soient leurs appellations et leurs origines.
Fraternellement.

David Bourguin.
avatar
Lion du Mippes
Admin
Admin

Messages : 89
Date d'inscription : 26/02/2011

Voir le profil de l'utilisateur http://mippes.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum